nos projets en milieu scolaire

Parce que l’établissement scolaire est un lieu privilégié d’apprentissage de la citoyenneté et de la démocratie, la Ligue de l’enseignement par le biais de ses fédérations, met son savoir-faire et ses compétences à la disposition des établissements.

Agréée par l’Éducation nationale en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public, la Ligue de l’enseignement s’inscrit comme un partenaire privilégié des établissements scolaires.

jouons-carte-fraternité-projet-milieu-s

Jouons la carte de la fraternité

Les 21 mars, à l’occasion de la Journée internationale contre le racisme, près de 150 000 cartes postales écrites par des enfants seront envoyées, comme des bouteilles à la mer, à des personnes dont le nom aura été tiré au hasard dans l’annuaire de leur département.

Chacune de ces cartes comportera un message de fraternité réalisé dans le cadre d’un atelier d’écriture.

Le sens de l’opération

D’après une idée originale de la Ligue de l’enseignement de Rhône-Alpes, ce projet simple, poétique et politique, manifeste notre engagement pour une éducation à l’égalité dans la diversité.

Dans une période de doute et parfois de fragilité, il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour éviter le repli sur soi, et continuer à fabriquer chaque jour une société riche et fière de sa diversité. « Jouons la carte de la fraternité » joue pleinement son rôle d’éducation dans l’action. Chacun peut y apprendre le débat et la confrontation d’idées, forger les outils de lecture de l’image et vivre l’expérience d’une écriture personnelle.

Cette opération est aussi l’occasion de poursuivre et de renforcer notre action d’éducation artistique autour de la photographie et de l’écriture.

Des pistes pour la lecture d’image…

L’ensemble des six clichés sélectionnés illustre cette diversité par la variété des traitements artistiques et des propos des photographes. Il souligne la volonté d’ouvrir au maximum la thématique de l’éducation à l’égalité dans la diversité en incluant des photographies dont le message n’est pas évident ou immédiatement accessible. Chaque photographie est reproduite sur une carte postale. Lors de séances collectives de lecture des photographies, les enfants apprennent à exprimer leur ressenti face à une image, à la décrire de manière complète, et à mettre en relation leurs impressions et les éléments objectifs qu’ils ont relevés sur les clichés. Ainsi naissent des questionnements qui stimulent l’imaginaire en même temps qu’ils aiguisent le sens critique.

…Et pour les ateliers d’écriture

L’écriture d’un message et son adresse à une personne choisie au hasard dans l’annuaire du département constituent la matérialisation de l’opération. Dans le contexte d’un projet d’éducation à l’égalité dans la diversité, les enfants composent un message directement inspiré par une photographie. Ces trois contraintes – projet éducatif, lien à l’image, écriture adressée – forment le cadre de l’atelier d’écriture.

Libre ensuite à l’accompagnateur de proposer différents jeux avec les mots pour libérer l’imagination et faciliter une écriture d’invention décalée du scolaire ;

Participer à l’opération

Sur simple demande, des lots de cartes postales, accompagnés d’un jeu d’affiches-photos reprenant les six photographies de l’opération en format A3, vous sont adressés gratuitement par la Fédération.

Un dossier pédagogique complet pour exploiter au mieux les cartes postales vous accompagne tout au long de l’opération. Il contient un mode d’emploi, des fiches pratiques de mise en œuvre des ateliers de lecture d’image et d’écriture, des ressources bibliographiques et filmographiques en rapport avec la thématique élargie.

La Code Week

Afin d’aborder de manière ludique les bonnes pratiques à adopter à l’heure du numérique, d’échanger et de développer son esprit critique, nous coordonnons le projet Code Week, une semaine dédiée au numérique dans les écoles !

numerique educatif fol ardeche formation
Pourquoi s’approprier le numérique ?

Nous vivons aujourd’hui dans un monde en constante évolution, impacté par les rapides avancées technologiques. Notre façon de travailler, de communiquer, de consommer et même de penser ont connu des changements sans précédent sous l’influence de ces technologies. Afin de savoir gérer ces changements rapides et de comprendre le monde qui nous entoure, il est essentiel non seulement de développer notre compréhension du fonctionnement des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication), mais aussi de développer des compétences qui nous aideront à nous adapter à cette nouvelle ère technologique.

Apprendre à coder nous permet de comprendre comment fonctionnent les choses, d’explorer nos idées et de mener à bien nos projets, aussi bien dans un cadre professionnel que ludique. Qui plus est, le code nous aide à développer notre créativité et à travailler de façon collaborative avec des profils talentueux, près de chez nous comme à l’autre bout du monde.

Du 15 au 25 octobre 2020 en Ardèche

La F.O.L. Ardèche se charge d’accompagner toutes les écoles souhaitant organiser un événement pendant la Code Week. Nous proposons des fiches ressources pour organiser vos ateliers, des formations à distance sur des sujets précis, des partenariats avec des intervenants pour l’animation de conférences ludiques sur le code.

Vous pouvez également retrouver les ateliers organisés en France sur : codeweek.eu

Un soutien aux structures souhaitant participer est possible

Grâce à la création de partenariats nous sommes en mesure d’accompagner et d’apporter un soutien financier aux écoles souhaitant s’équiper pour organiser un atelier durant la Code Week.

Il ne reste plus qu’une chose à faire : se lancer !

Les partenaires de cette édition
Partenaires-pour-Newsletter.jpg
EAC arts plastiques.jpg

Éducation artistique et culturelle : Arts plastiques

Rencontres : des temps pour les classes

Vernissage
Un vernissage en présence des artistes est prévu à partir de 18h30 à chaque début d’exposition. Dans la mesure du possible nous essayons également d’organiser des événements en soirée (conférences, petites formes de spectacles…) en lien avec l’exposition pendant la durée de celle-ci ou bien juste avant qu’elle ne se termine.
 

Décrochage
En 2017-2018, à l’occasion du décrochage, nous proposerons aux artistes plusieurs modalités de rencontres et d’échanges durant la journée : avec des groupes (établissements scolaires, associations…) le matin ou l’après-midi et sous forme de repas partagé le midi pour les visiteurs individuels. Des ateliers de pratiques artistiques en lien avec l’exposition en cours peuvent aussi être imaginés. N’hésitez pas à nous contacter !

Ateliers

Dans le cadre des randonnées maternelles organisées avec l’USEP au printemps, nous travaillons avec la conseillère pédagogique arts visuels et choisissons un thème en lien avec les arts plastiques. Les classes s’imprègnent de la thématique en amont en travaillant à des productions. Le thème se décline ensuite lors de la journée en ateliers et oriente le choix de l’album jeunesse lu par les lecteurs bénévoles de Lire et faire lire. En 2016-2017, les classes ont abordé le thème du papier. Cette année, nous explorerons les ombres !

Groupe de réflexion

Le secteur culturel de la Fédération est membre du groupe de travail arts plastiques dans le cadre de l’animation de la convention pour le développement de l’éducation artistique et culturelle signée entre l’État et le Département de l’Ardèche.

 

Éducation artistique et culturelle : Spectacle vivant

Rencontres, ateliers : pour les petits et les grands

Fidèle aux valeurs de l’éducation populaire, la F.O.L. Ardèche défend l’idée selon laquelle l’éducation artistique et culturelle est un parcours, un cheminement qui commence dans l’enfance et se poursuit tout au long de la vie. Au travers de rencontres avec des artistes, de répétitions publiques, d’ateliers dans le cadre de Danse au Fil d’Avril ou des spectacles jeune public, nous tentons de préparer, de prolonger, d’approfondir l’expérience de la représentation. Nous pouvons organiser des bords de plateau ou bords de scène avec tous les artistes présentés sur cette page.

tempora-c32.5-cie-instabilli.jpg

Pour les ateliers, voici quelques idées… mais nous en avons d’autres !

À partir d’Enfant, de la Cie Nue :
– Traces et dessins, vecteurs de mouvement : ateliers sensitifs en extérieur avec Lise Casazza, danseuse.
– Corps et écriture : création de haïkus sur les émotions à partir de la notion de météo intérieure avec Gwenola Breton, auteure. Le tout « croqué » par l’illustratrice Marie Caudry, présente lors des ateliers !

À partir de Tempora 32.5 de la Cie Instabili :
– Dire le temps : improvisation dansée à partir des expressions qui disent le temps, deux façons d’exprimer le temps tout seul, à deux ou plus nombreux avec Virginie Quigneaux et Vincent Delétang, danseurs.