• folardeche

Féminin Pluriel 2022


Féminin Pluriel 2022

Exposition collective de femmes artistes

Marie-Hélène Clauzon > photographies

Claire Dumonteil > peintures, dessins

Pauline Wateau > sculptures, gravures

Du 24 janvier au 17 mars 2022



VERNISSAGE 24 JANVIER 18h30

En présence des artistes



Espace Envol - Boulevard de la Chaumette - Privas


Contact : communication@folardeche.fr

04 75 20 27 04




Dans des mises en scène

Pleines d’imagination,

D’humour et de délicatesse,

Marie-Hélène donne vie aux legumes;

Claire cherche la poésie des ânes,

Des oiseaux, des plantes,

Dans la silencieuse magie de la nature;

De terre ou de papier, Pauline

Enfante et installe une féérie…

Certes les femmes sont créatrices !


Elles, trop longtemps reléguées

Aux tâches subalternes,

Qui triment sous l’éteignoir,

Eternelles mineures sous les lois masculines,

Elles, maintenant, se révèlent,

S’unissent, revendiquent,

Car trop encore de par le monde

Subissent coups, viols et violences.


Qu’il est long le chemin vers l’égalité

Et le respect !

Annie Sorrel


Marie-Hélène Clauzon

Une école d’art à Londres, une restaurant français à Melbourne, une école de photo à Sydney, une ligne de vêtements pour enfants, 25 ans en tant que styliste culinaire pour la presse Australienne... elle a fait tant de choses différentes mais toutes avec la même créativité débordante qui est sa nature profonde et son moteur

De retour en France, elle décide de se remettre à la photo. « Je voulais faire une série originale sur les légumes en m’éloignant des natures mortes traditionnelles. Je voulais présenter les légumes autrement, en les rendant vivants, en leur donnant une personnalité : raconter une histoire dans une photo qui parle comme une fable… avec une simplicité graphique. » Cela donne une série de photos originales, à la fois poétiques et drôles, pleines d’imagination et de délicatesse



Claire Dumonteil

Elle puise ses sujets dans la Nature pour son “réalisme magique”.

“Mes matières doivent être vivantes : coton, peau, papier, cire, oxyde de fer, pigments naturels : elles racontent et c’est avec le temps que l’on perçoit ses échos.

Je tente d’exprimer ce qui n’a pas de vulgarité, ce qui ne porte pas de plainte, même si l’effondrement, la disparition sont les sous-entendus de mon travail.”


Et tout ne s’explique pas… Les ânes cheminent avec les poèmes de Bernard Noël dans un grand leporello




Pauline Wateau

Elle développe son art de sculptrice-céramiste depuis de nombreuses années. Enfant, déjà, elle modelait des figurines, des roses avec de la mie de pain mélangée à du coton…

Sa passion pour la création la porte vers le travail de la céramique, la cuisson raku, la terre enfumée, mais aussi le papier japonais, léger et vaporeux, le papier mâché, les journaux ou cartons de récupération. "j'aime ces moments de solitude et de méditation en contact avec la terre et le papier." Les sculptures, auxquelles elle donne vie et couleur, sont des femmes toutes de légèreté et d'élégance qui inspirent l’onirisme…



53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout